Sige Sige

Projets | February 13, 2018

En novembre 2013 la petite ville de Tacloban aux Philippines subit de plein fouet le Typhon connu sous le nom de Yolanda. Les eaux sont montées laissant derrière elles une ville complètement rasée et des milliers de morts et de disparus. Quatre ans plus tard, l’aide internationale est repartie et la vie reprend son cours.

Pourquoi Sige Sige?Sige sige est une expression waray waray aux sens multiples. Tantôt utilisée pour indiquer son chemin, tantôt pour résoudre une discussion argumentée. Cette expression anodine représente à mes yeux l’état d’esprit des habitants de Tacloban. Une volonté d’aller de l’avant quelque soient les conditions.

Arpentant les rues de Tacloban avec mon appareil photo argentique, j’ai pu prendre en photo ses habitants. Réunions de familles, moments de repos, processions religieuses ou encore les commerces du coin, les rues de Tacloban sont des lieux de vie et de rencontres. La première fois que je suis sorti dans ces rues, je fus surpris de découvrir des habitants très avenants, m’interpelant pour que je puisse les prendre en photo.

Aujourd’hui si un typhon aussi puissant que Yolanda devait toucher la région, les conséquences seraient identiques. La vie est revenue et l’aide internationale est repartie. Les habitations, reconstruites à la main dans les quartiers populaires, restent sensible à une montée des eaux. Des projets locaux émergent pour protéger les populations. Seulement, il faudra sans doute des années et des années avant que ceux-ci soient véritablement fonctionnelle.

Restons en contact!


Commande d'un tirage

tirage@josselinlh.fr


Ecrivez moi

hello@josselinlh.fr


Suivez moi sur

Démarche photographique